Interpellation "La Chaux-de-Fonds, Capitale culturelle suisse : où en est-on ? "- Intervention GC

Mis à jour : 16 mai 2019

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs,


Je ne vais pas vous surprendre en soulignant que le groupe socialiste est attaché à la culture. Et comme exprimé à plusieurs reprises, nous savons que nous avons de réels atouts dans ce domaine dans notre canton.


Dans ce sens, nous sommes intervenus à plusieurs reprises :

- Pour annuler la diminution du pourcent culturel;

- Pour interpeller le Conseil d’État sur les communications, parfois quelque peu ambiguës, en la matière;

- Pour l’organisation d’États généraux, par exemple.


A chaque intervention, il a fallu tirer les vers du nez du Conseil d’État pour savoir quelle politique il entendait mener dans ce domaine et surtout comment il voulait le faire.


C’est donc avec un vif intérêt que nous avons pris connaissance dans l’annonce du Ministre de la culture que la ville de La Chaux-de-Fonds pouvait devenir capitale culturelle suisse.

Une idée qui permettrait à La Chaux-de-Fonds mais également au canton tout entier de présenter et surtout de faire connaître toute sa richesse culturelle.


Car la culture de notre canton est riche et diversifiée !


De par son patrimoine culturel et historique et surtout de par la créativité de ses acteurs, La Chaux-de-Fonds est la candidate bien choisie pour un tel évènement.


Depuis cette annonce, plus rien ne filtre. Tant de la part du Conseil d’État que sur le site de projet.


Comme mentionné dans Arcinfo par Mathias Rota de la HES-Arc, « il faudra vérifier si la mayonnaise peut prendre. L’histoire des capitales culturelles européennes montre qu’une forme « d’union sacrée » entre ces différentes sphères est indispensable pour que la réussite du projet se traduise par des effets à long terme sur le devenir des villes concernée».


En effet, pour que la mayonnaise puisse prendre pour un tel évènement il est indispensable d’associer l’ensemble des actrices et acteurs qui pourraient y contribuer ! Le fait que le Conseiller d’État évoque, alors que rien n’est officialisé, La Chaux-de-Fonds comme potentielle capitale culturelle suisse lors de divers évènements, comme encore récemment lors de la journée de la culture en mars dernier, nous interpelle.


On l’évoque mais on ne sait rien sur qui fait quoi comment ?


C’est en ce sens, que nous avons déposé toute une série de question auxquelles nous espérons que le Conseil d’État apportera des réponses convaincantes. Et ceci afin que le mayonnaise puisse prendre et que cela puisse contribuer à la cohésion sociale de notre canton.


Interpellation

0 vue